Beat hotel Allen Ginsberg, William Burroughs & Gregory Corso à Paris, 1957-1963

Auteur·e·s : Miles Barry, Volatron Alice

Éditeur : le Mot et le reste

2011 | 1 vol. (302 p.) | 23,00 €

« Au printemps 1960, le début de la décennie la plus explosive en expérimentations culturelles depuis le tournant du siècle, les Beats vivant au Beat Hotel, avaient déjà ouvert la voie avec les routines, les cut-up, le stroboscope et la divination ; ils avaient eu des visions et des hallucinations, avaient essayé le haschich, la marijuana, le Diosan, la codéine, la morphine et l’héroïne, et ils avaient participé à des orgies et à d’autres pratiques sexuelles qui étaient illégales et mal vues dans leurs pays d’origine. Depuis leur abri, le Beat Hotel, ils avaient tracé beaucoup des chemins que la “génération sixties” allait emprunter : l’usage récréatif de drogues et les expériences psychédéliques ; les recherches sur la magie et le mysticisme sous toutes ses formes ; les droits des gays et la liberté homosexuelle pour les jeunes, ainsi que la légalisation de la “pornographie” et la contestation des lois sur l’obscénité. Ce n’était pas tout à fait sexe, drogues et rock’n’roll (le rock’n’roll en était à ses balbutiements) mais leurs expériences furent certainement à l’origine de ce qui a suivi. »

Au coeur du quartier latin, rue Gît-le-cœur à Paris, un hôtel miteux a joué un rôle clé dans l’histoire de la littérature beat. C’est dans cet établissement, tenu d’une main de fer par Mme Rachou, que les écrivains américains beat, exilés volontaires d’un pays trop puritain pour recevoir leurs idées, ont trouvé refuge.
Allen Ginsberg, William Burroughs, Gregory Corso... tous y ont séjourné. Et ce petit hôtel de devenir l’épicentre du phénomène beat qui, entre New York, San Francisco, Mexico, Tanger, Amsterdam, Londres et Budapest, n’a pas simplement concerné les écrivains et artistes américains, mais toute la bohème internationale.
Cet ouvrage remarquablement bien documenté retrace avec brio les années parisiennes des grandes figures du beat. Il saisit l’aspect international de ce mouvement, les stratégies qui lui ont permis d’essaimer, et nous plonge dans le Paris populaire et interlope de cette époque, son souffle, ses voix aujourd’hui disparus.


Nous contacter / Réserver un(des) bouquin(s)

Formulaire de contact

Horaires

Du mardi au samedi
de 11h à 18h

Nous trouver

21 rue Maillé - Angers